Review de la Surface Pro 6 (2018) après 1 an d’utilisation

Bonjour 👋

Aujourd’hui je vais vous parler de mon outil de travail principal et de la manière dont je l’utilise tous les jours. Je parlerai aussi des défauts mais surtout des bénéfices que j’ai tirés de cette machine Windows.

Un bon compromis ?

Surface Pro 6 (c) Copyright Site de Microsoft

La surface pro 6 est un modèle ancien sorti vers 2018. Je l’ai achetée car elle était moins chère que le nouveau modèle (l’actuelle Surface Pro 7). Aujourd’hui vous pouvez toujours la trouver entre 659 (d’occasion) et 900 euros (neuve), moitié moins chère donc. Si vous achetez un modèle i7/516Go vous aurez tout de même à débourser 1800 euros. Je l’ai aussi choisie pour deux autres raisons :

– elle possède une prise USB type A (3.0) et une prise Mini DisplayPort version 1.2 ce qui me permet d’afficher mon écran sur un moniteur avec le même câble que mon Macbook Air.

– le processeur est peut-être un peu moins bien sur la surface pro 6 (i5 de l’avant dernière génération comparé à un i5 de dernière génération sur la Pro 7) mais il est moins gourmand, allongeant la durée de la batterie jusqu’à 2h ou 3h de plus que la surface pro 7. Ainsi je l’utilise sans charger l’ordinateur entre 5h (si je mets trop de vidéo youtube et netflix) et 8h en bureautique simple et connectée.

Ipad Pro / Macbook air ou Surface Pro ?

Mon choix s’est effectué en considérant 3 offres différentes : l’ipad pro, le Macbook Air (que j’avais déjà eu pendant 5 ans) ou la surface pro ? Mes critères étaient simples : très grande maniabilité et portabilité, ergonomie, processeur pour bureautique et logiciels gourmands, un bon écran.

La Surface Pro s’est vite imposée comme la solution car elle permet d’avoir à la fois un ordinateur portable Windows tout à fait normal et une tablette bien plus maniable. La taille de l’écran est de 12.3 pouces, ce qui peut paraître petit, mais j’étais habituée au petit Macbook Air.

Maniabilité et versatilité

Maniabilité et versatilité

Ce que j’apprécie dans ce type d’ordinateur-tablette c’est que la machine est ultra plate et légère (770 g seule et 1kg avec le clavier / un Ipad Pro 12.9″ sans clavier pèse 723g, avec clavier 1kg36). On peut détacher le clavier amovible (payant, 150 euros) et le stylet (payant, 109 euros). On pourra déplorer que tous les accessoires soient payants (ce qui reste le cas d’autres marques comme Samsung ou Apple), cependant, comme chez Apple ou Samsung, la qualité est au rendez-vous. N’hésitez pas à acheter certains accessoires d’occasion sur le Backmarket ou bien à acheter la tablette lorsqu’elle est vendue en lot tablette + clavier + souris par exemple.

Le clavier sert de couverture (TypeCover) et de protection pour l’écran pendant le transport même si je conseille d’ajouter une housse dans le sac à dos ou la valise pour protéger les ports connectiques. Le point négatif de l’ultra-plat c’est que ce type d’ordinateur n’a pas de ventilateur et chauffe beaucoup.

Au niveau de la réparabilité (et donc de la durabilité), ce genre de tablette n’est pas recommandée. La Pro 7 est (il paraît) un peu plus réparable (ça reste à prouver). Pour autant, le service après-vente de Microsoft est beaucoup plus efficace que le SAV de La Fnac ou Darty. Microsoft m’a ainsi réparé la tablette (qui ne s’allumait plus) et m’a remplacé le câble d’alimentation gratuitement.

Avec son pied intégré, sa TypeCover et son stylet

Au démarrage, l’ordinateur se déverrouille soit par reconnaissance du visage (qui fonctionne plutôt bien même en grimaçant, avec ou sans lunettes et dans l’obscurité), soit par code ou mot de passe Windows. Si vous ne souhaitez pas avoir de compte Microsoft et devoir vous connecter avec à chaque allumage, il faut démarrer l’installation de votre ordinateur sans Internet la première fois. Mais je conseille d’ajouter un compte Microsoft.

L’allumage est très rapide, en quelques secondes l’ordinateur s’allume paramétré comme la veille (Wifi / Bluetooth, appareils connectés, dernières pages ouvertes…). Bien plus que la plupart des ordinateurs que j’ai essayés auparavant.

L’écran est plus lumineux que celui d’un Ipad et plus agréable à regarder. Je fatiguais beaucoup plus devant mon ancien Macbook Air et finissais avec des migraines tandis qu’avec la Surface Pro 6, pas du tout.

✅ Le taux de rafraîchissement de l’écran est excellent. Il n’y a pas ou peu de latence et c’est particulièrement important quand vous utilisez la souris ou stylet pour des usages de précision (dessins, graphismes, cartes…). Le trackpad (pavé tactile) du clavier est très réactif également. Néanmoins pour plus de confort et de productivité, et pour éviter les douleurs aux poignets, j’utilise une souris Logitech (MX Master 2S).

L’ordinateur ne rechigne pas à faire fonctionner plusieurs applications en même temps. Je peux jongler entre 5 ou 6 pages de logiciels, sur la photographie ci-dessous : en utilisation quotidienne Microsoft Word, Google Chrome, Microsoft Whiteboard avec le stylet, une vidéo YouTube en fond (Picture-in-Picture), Zotero et probablement OneNote et un PDF ouverts, en plus.

❌ L’ordinateur aura plus de mal avec des pages Web extrêmement gourmandes si vous en ouvrez une dizaine en même temps. Pour cela je préconise OneTab, Workona Tab Manager ou Toby.

Multitâche !

Au travail !

Je continue avec les plus :

✅ En usage pour le travail j’ai apprécié de retrouver des fonctionnalités présentes sur les ordinateurs Apple. Par exemple, si vous n’avez pas envie de voir débarquer toutes vos notifications, vous pouvez mettre le Mode Concentration en « Priorité uniquement ». Si vous fatiguez des yeux le soir ou en travail de nuit, vous pouvez atténuer la lumière bleue en enclenchant le Mode Eclairage nocturne. L’ordinateur peut aussi être mis en mode Sombre ou rester en mode blanc.

✅ Plus qu’appréciable : le mode Economisateur de batterie qui arrête toutes les synchronisations en arrière-plan et le mode Avion pour couper tous les réseaux.

Le panneau de raccourcis paramétrables

✅ Le panneau de raccourcis des paramètres est très pratique. Il contient toutes vos notifications tant que vous ne les avez pas lues en Mode Concentration. De ce volet qui s’ouvre avec la surface tactile d’un geste du doigt sur la droite de votre ordinateur vous pourrez accéder à la configuration tablette de la Surface Pro.

❌ Certains ont critiqué le fait que la configuration tablette de la Surface Pro n’est pas digne d’un Ipad Pro. Certes, si vous cherchez une interface à la manière d’Apple vous serez très déçus.

✅ Cependant, la configuration tablette a plusieurs avantages que j’adore :

– on peut redistribuer les applications logicielles en deux écrans parfaitement symétriques d’un seul geste.

– les menus, boutons d’accès sont plus gros et donc plus accessibles avec le doigt ou le stylet. Les applications s’ouvrent directement en plein écran, certaines sont configurées pour une utilisation en mode tablette.

– Vous passerez plus facilement d’un mode paysage à un mode portrait. Le pied intégré permet de maintenir la tablette debout mais en mode portrait elle sera toujours droite et attention à ne pas la faire tomber en appuyant dessus… je n’utilise ce mode portrait sur pied que pour regarder des vidéos dans des petits espaces comme la cuisine.

❌ Mon seul regret est qu’en mode portrait, on ne puisse utiliser qu’une seule application sans pouvoir la fractionner.

Continuons sur l’usage de la tablette au travail :

La tablette s’utilise bien en mode nomade. Vous pouvez la ranger dans votre sac à dos et partir au bureau, au café ou à la bibliothèque, l’ordinateur ne prend pas de place ni dans le sac ni sur une table. Pour avoir baladé un clavier/TypeCover partout, son revêtement ne s’abîme pas.

✅ Je n’ai jamais autant apprécié un clavier ! Léger, assez silencieux, rétro-éclairé, assez grand et en même temps transportable et amovible : je n’ai absolument rien à lui redire. Rédiger 300 à 400 pages par an (pour une thèse!) voire plus avec ce type de clavier ne pose aucun problème. Il est bien optimisé, se verrouille correctement quand il est retourné au dos de la tablette et est extrêmement confortable (les rebonds sur les touches offrent plus de souplesse et donc moins de douleurs aux mains).

✅ Autres plus non négligeables :

– Avec le Mini DisplayPort votre tablette surface Pro se connecte sur n’importe quel moniteur. Elle est aussi dotée de la SurfaceConnect donc si vous possédez un connecteur sans fil Windows ou que vous vous rendez dans un bureau doté d’un moniteur connecté pour Windows, ces derniers détecteront votre Surface Pro sans souci. Pratique pour les grosses séances Teams ou les diffusion de PowerPoint à une classe.

– L’ordinateur est doté d’un slot (lecteur) de cartes MicroSD. J’ai donc ajouté une carte SD de 120Go en plus des 120 disponibles sur le Disque local. On peut ajouter bien plus bien entendu. (Ce que je compte faire bientôt)

– Le stylet est aimanté et se place sur le côté de la tablette.

  • La touche « Windows » (équivalent de la Pomme) affiche directement le fameux menu windows.
Le menu Windows 10

Utilisation bureautique

Copyright : Microsoft

Pour les tâches bureautiques, voici les plus que Microsoft a à offrir (il faut avoir un compte OneDrive ou Microsoft) :

✅  Quand vous ouvrez le panneau qui propose un panorama de toutes vos applications ouvertes, vous aurez la possibilité de dérouler chronologiquement toutes les applications et fichiers ouverts depuis 1 mois. Cette fonctionnalité prend en compte les navigateurs Web, Microsoft Word, le logiciel Photos et le logiciel Edge pour les derniers PDF ouverts.

Touche « Affichage des tâches »

✅  Par cette même touche « Affichage des tâches » par laquelle vous accédez à la chronologie, vous pouvez aussi accéder aux bureaux multiples. Ils rendent plus efficaces et productifs vos espaces de travail. Par exemple, parfois je destine le Bureau 1 à la navigation Web et le Bureau 2 à mes fichiers de thèse. Grâce aux gestes sur le pavé tactile, quatre doigts glissés latéralement vous feront automatiquement changer de bureau. On peut avoir jusqu’à 20 bureaux il me semble.

Par ailleurs, les gestes sur le pavé tactile sont assez communs aux Magic Trackpad d’Apple :

  • quatre doigts vers le haut pour afficher toutes les fenêtres et les bureaux virtuels
  • quatre doigts vers la gauche ou vers la droite pour changer de bureau
  • trois doigts glissés à droite ou à gauche pour changer d’application

✅ Je conseille l’utilisation de Microsoft Whiteboard, une application optimisée pour la très grande Microsoft Surface utilisée dans les classes en guise de tableau électronique. Sur Microsoft Whiteboard comme sur OneNote, vous pourrez dessiner, écrire, ajouter des médias, des photos, des cartes, des listes, faire du mind-mapping, etc., et conserver chaque tableau ou bien les exporter en images PNG.

Pour Whiteboard :

On peut zoomer et dézoomer autant que l’on veut le Tableau sans que le texte et les notes ne pixellisent.

On peut aussi utiliser des modèles comme cette planification, très proche du design de « Notion »

✅ Je synchronise et optimise tous mes fichiers de bureau via OneDrive. Avec un forfait payant, à 69,00 TTC par an vous obtenez la suite Microsoft 365 Personnel (Outlook, Word, PowerPoint et Excel) ainsi que l’accès à 1 To (1000 Go) de stockage sur OneDrive et les services gratuits de Skype et Teams. Grâce à ce stockage vous pourrez agrémenter vos carnets OneNote d’autant de fichiers médias que vous voudrez.

✅ Avec une connexion internet WiFi ou 4G J’ai donc accès sur mon téléphone, sur une tablette externe ou sur un autre ordinateur, à tous mes fichiers OneDrive exactement comme ils apparaissent sur mon Ordinateur.

Mes fichiers OneDrive sur mon écran de téléphone et sur mon bureau d’ordinateur.

✅ Les mises à jour récentes (2021) ont apporté des changements exceptionnels pour Windows et utilisateurs de Samsung (ce que je suis!). Nous pouvons désormais intégrer notre smartphone à l’usage bureautique de notre Surface Pro via l’application Votre Téléphone sur Windows 10. (Notice ici) Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran ci-dessus, j’ai pu afficher le contenu de mon téléphone sur l’écran de ma Surface Pro. Et ce n’est pas uniquement du contenu « en miroir » (mirroring via le cloud), car vous pourrez désormais interagir avec les applications de votre téléphone, répondre à des messages directement, continuer une tâche commencée sur le téléphone sur votre ordinateur, transférer des fichiers ou des photos d’un appareil à l’autre avec un simple « glisser déposer ».

✅ Vous pourrez même passer des appels téléphoniques sur votre ordinateur.

(c) Copyright Site de Microsoft

Utilisation de la Surface Pro 6 pour les loisirs

Si la tablette convertible en ordinateur est agréable pour l’usage bureautique, elle est aussi appréciable pour les loisirs. Regarder des vidéos Youtube en 1080p, des films ou séries Netflix, regarder un film via un lecteur de DVD amovible, écouter de la musique, utiliser des logiciels un peu plus gourmands ne posera aucun problème particulier.

✅ Petit plus : la qualité sonore de l’ordinateur, même si certains argueront qu’Apple fait mieux (c’est dû à la répartition des hauts-parleurs surtout).

✅ La connectivité rapide et facile de tous les appareils en Bluetooth (hauts-parleurs, casques, oreillettes, souris, claviers, imprimantes…).

✅ La très grande compatibilité des produits Logitech avec Windows (pour l’ergonomie, les graphistes ou gamers, l’ajout de souris/clavier Logitech est forcément un atout).

Utiliser une souris sur une tablette est un plus (oui, je sais que l’Ipad Pro le fait « presque » aujourd’hui…)

✅ La possibilité d’afficher le clavier virtuel ou le pavé tactile virtuel sur l’écran de la tablette est une fonctionnalité pratique !

✅ La reconnaissance de l’écriture manuscrite par le stylet est incroyable.

✅ Très bonne résistance de l’écran aux rayures. J’ai retiré le film protecteur de l’écran il y a peu. En pleine luminosité à l’extérieur, l’écran reste lisible.

Les usages pour lesquels je recommande cette tablette :

Je recommande si vous faites du blogging, de l’écriture créative, tous les logiciels bureautiques fonctionnent parfaitement bien. Si vous êtes professeur, artiste, entrepreneur, les usages se combinent très bien grâce à cette tablette dédiée d’abord aux professionnels. Si vous montez des podcasts, faites du montage photo, ce modèle convient parfaitement. Je n’ai pas encore essayé le montage vidéo mais je préférerai toujours Apple pour la simplicité de son logiciel vidéo. Si vous regardez beaucoup de films et de vidéos, l’ordinateur fait très bien l’affaire même en multitâches.

En visio-conférence, privilégiez Zoom (c’est un comble!) ou les applications de conférences via le navigateur Chrome. Le son et l’image sont parfaitement retransmis. Si vous faites du partage d’écran, Windows 10 est optimisé pour le faire. Pour lire et annoter des PDF, même ceux qui pèse 10Go (qui mettront du temps à s’ouvrir), il n’y aura pas de problème à la lecture. Pratique pour remplir et signer des formulaires numériques en PDF.

L’appareil photo intégré (caméra en face avant et arrière) est un plus ! Vous pouvez ainsi passer en mode numérisation de pages de livres par exemple, ou bien photographier et prendre des vidéos avec votre tablette !

En accessibilité, l’usage de la lecture à voix haute sur Microsoft Edge est géniale : les voix sont enfin naturelles ! Vous pourrez ainsi écouter des articles entiers, ou des PDF entiers à voix haute comme un audiobook.

En voyage : la légèreté et le potentiel de cet ordinateur-tablette font qu’il est transportable presque partout avec vous !

✅ Malgré le fait que les jeux vidéos aient du mal à démarrer sur cette machine, l’avantage de la tablette c’est qu’elle possède un Store d’applications Microsoft (certes pas très étoffé), proposant des applications jeux/bureautiques/productivité/créativité optimisées pour la Surface Pro : un plaisir de retrouver des apps compatibles smartphone/tablette !

Microsoft Store

✅ Pour le dessin et le graphisme c’est à la fois ✅ et ❌. L’utilisation gratuite de logiciel optimisé pour Windows comme Sketchbook vous permettra d’avoir autant de pinceaux et fonctionnalités, calques et autres que sur un Ipad Pro. La seule différence est dans le traitement du vectoriel et de la latence. Si le stylet est adapté aux logiciels Windows, pour le dessin il y a encore une petite différence bien nette qui ne se voit que lorsqu’on connaît déjà l’iPad Pro. Finalement on peut tout faire avec la tablette graphique Surface Pro mais cela justifiera peut-être quelques retouches de l’image ensuite sur Adobe Illustrator. Le confort visuel et le confort offert par le stylet sont notables.

Travailler sur la tablette graphique de nuit (clavier rétro-éclairé). Logiciel Sketchbook

Comme vous le voyez sur la photo ci-dessus, je n’ai aucun mal à traiter du dessin en détail, minutieusement. La seule différence avec l’iPad Pro c’est qu’il faut penser au format avant de se mettre à dessiner étant donné que le vectoriel n’est pas pris en compte de la même manière et que vous aurez vite fait de constater qu’en zoomant beaucoup, le dessin pixellise.

Quelques logiciels que je conseille et qui fonctionnent bien sur la Surface Pro :

✅ CCleaner

✅ Google Chrome

✅ Audacity (utilise énormément le processeur…)

✅ VLC Media Player

✅ Numilog Ebook Reader

✅ Sketchbook & Sketchable

✅ Tor

✅ TeamViewer

✅ Twitch Studio (quelques ralentissements notables si on utilise l’ordinateur pour autre chose en même temps)

✅ Zotero

✅ Des logiciels de Markdown du style Zettlr, Notion, etc.

✅ XMind et autres mind-maps

Passons aux points les plus négatifs :

❌ L’usage de Microsoft Teams est trop gourmand et l’ordinateur a tendance à ralentir même à crasher lorsque vous donnez cours et qu’en même temps vous avez le fichier Excel des notes des étudiants, un PowerPoint en partage d’écran et le tchat ouvert. Mais je pense que cela est dû au logiciel en lui-même, qui n’est pas adapté à aucun des ordinateurs que j’ai testés jusqu’ici, Apple compris. Zoom fonctionne sans problème. L’utilisation de Teams en vidéo-chat uniquement fonctionne très bien. Quand je suis en cours-visioconférence, je dois donc ressortir mon vieux Macbook Air (sur lequel Teams galère tout autant) et scinder mon espace de travail en deux: d’un côté un ordinateur avec Teams en visio, de l’autre un ordinateur pour le tchat et les fichiers annexes.

❌ Des logiciels comme Google Earth auront du mal si vous faites autre chose en même temps.

❌ Les jeux vidéos. Personnellement, j’ai joué aux Sims 4, à SimCity, à Anno, et d’autres jeux sans problème mais il faudra aller dans les paramètres abaisser la qualité visuelle des animations du jeu pour éviter les lags. Vous aurez parfois de grosses lenteurs pendant le chargement des jeux !

❌ N’avoir que 120Go de stockage + le stockage de la carte SD sur le modèle le moins cher. J’envisage un jour de prendre un peu plus de stockage, même si cela me force à tout classer/ranger et sauvegarder sur le cloud ou sur un disque dur externe (un mal pour un bien).

❌ Elle aura un peu de mal à capter de faibles signaux Wifi (dans une maison de campagne par exemple).

❌ L’utilisation du clavier+tablette sur les genoux est inconfortable sans support. L’usage de la tablette 12 pouces à une main pourra être jugée difficile par certains. C’est pourquoi je conseille son usage posé avec le pied intégré sans la nécessité d’une cover en plus.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

Signé Tassa

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Un commentaire sur “Review de la Surface Pro 6 (2018) après 1 an d’utilisation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s