15 applications alternatives pour un usage slow et écologique du téléphone et de l’ordinateur

Bonjour à tous et à toutes,

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’utilisation responsable de son téléphone ou de son ordinateur à travers des applications moins “rapaces” que les plus connues du marché. Car les App store et autre Play Store sont des magasins d’applications lucratifs qui rapportent beaucoup d’argent aux fournisseurs de smartphones et aux développeurs d’applications. Bien évidemment, lorsque j’entends applications “rapaces” ou “vampires”, je parle de celles dont on connaît le nom : Facebook (et toutes ses dérivées, Whatsapp, Instagram, etc.), Snapchat, Twitter, etc.
Si je fais cet article, ce n’est pas que j’ai viré de mon téléphone toutes ses applications, quoique, Facebook, Twitter, TikTok et autres sont effacées… mais j’écris ici pour livrer des informations au sujet de ce qui existe en dehors du marché global, car souvent les applications alternatives bénéficient de moins de publicité que leurs consoeurs. Comme le dit l’adage :

“Quand tu vois une marque faire de la publicité à la télévision, c’est qu’il n’y a pas forcément un bon et sain message derrière…”, enfin, je dis ça, je dis rien. [Cet adage n’existe pas. OK]

Qu’est-ce que l’open source ? On désigne par open source ou aussi code source ouvert, tout logiciel qui ouvre sa licence au public en respectant des critères précis d’usage établis par une charte de l’Open Source Initiative (redistribution, accès public, code source visible, possibilité de modification du code). Le logiciel et son code (ce qui fait le squelette et le fonctionnement du logiciel) sont mis à disposition de tous ceux et celles qui voudraient modifier le logiciel, le redistribuer, ou bien l’améliorer. L’open source propose donc un espace de collaboration par une communauté qui évolue et développe les logiciels. Open source ne veut pour autant pas dire “gratuit”, notamment lorsque des développeurs ont besoin de soutien financier… des appels aux dons sont souvent proposés. Plus d’informations ici.

Cette parenthèse étant fermée, commençons…

1. L’alternative à Netflix : VLC Media Player

C’est le bon vieux fichier .mp4 ou .avi ou bien le lecteur DVD branché à votre ordinateur (peut-être la cassette VHS de papa et maman aussi). Moi j’ai encore mon lecteur/graveur de DVD… Ces derniers n’ont pas besoin d’internet, pas besoin de beaucoup de ressources pour fonctionner, ils ne pompent pas l’énergie d’un millier de serveurs, et ils ne vous volent pas des informations personnelles (vos préférences filmographiques par exemple) à des fins marketing, en gros ils polluent moins. Pour lire ces fichiers .mp4, .avi (et bien d’autres), VLC Media Player ne m’a jamais fait défaut. Plus versatile, plus costaud, plus capable que Quicktime Player d’Apple ou que le Lecteur média de Windows, VLC ne faiblit jamais et propose des tonnes de plugins et de fonctionnalités autour de la vidéo. Télécharger VLC, de VideoLan, organisation à but non lucratif.

Un plugin est un outil additionnel qui permet d’ajouter à un logiciel de base des fonctions supplémentaires et donc le plugin ne peut pas fonctionner individuellement.

P.S. : Faites de même avec votre bibliothèque musicale. Lecteur alternatif et open source : Clementine Music Player ou AIMP. Personnellement, j’aurais du mal à me défaire de l’offre streaming musical mais je n’ai aucun mal à quitter Netflix et consorts.

2. L’alternative à Outlook ou à Google Mail (client) : Thunderbird

Le nom en a fait vibrer plus d’un, après Firefox, la fondation Mozilla a créé un client mail qui déjà à l’époque où il avait été créé en 1935 [non je plaisante] était si puissant et utile qu’il battait certains clients mail de la période à plate couture ! Mozilla Thunderbird existe depuis 2003 et propose de nombreuses améliorations en licences libres, sur presque tous les systèmes d’exploitation. Vous pouvez y entrer votre adresse e-mail et votre mot de passe (de n’importe quel fournisseur) et vous recevrez vos emails dans la boîte Thunderbird, hyper paramétrable et avec un moteur de recherche puissant ainsi que la gestion de pièces jointes ultra volumineuses ou de modules complémentaires pour gérer des rendez-vous, des carnets d’adresses, etc. Télécharger Thunderbird de Mozilla.

Sinon pour des clients disponibles sur les smartphones je vous conseille FairMail, K-9 Mail ou Proton Mail. L’interface est de K-9 est plus sympathique mais le logiciel est difficile à paramétrer. Je préfère FairMail même si son look est rétro et qu’il offre des options payantes.

3. L’alternative à LastPass , Dashlane et 1Password : KeePass

Depuis que je regarde Youtube je vois énormément de sponsoring des youtubeurs et des youtubeuses par des startups comme LastPass, Dashlane et 1Password. Leur objectif ? Montrer qu’ils peuvent conserver tous vos mots de passe en sécurité pour que vous n’ayez plus jamais la panne de mémoire. Le hic, c’est qu’ils sont tous payants. Alors une fois que vous avez additionné tous les forfaits en cours sur votre relevé de banque, vous vous demandez peut-être si ce genre d’application payante est utile, et surtout où est-ce que vont vos mots de passe ? Où vont vos données (même chiffrées…) ? Alors si vous souhaitez être sûr(e)s voire même vérifier par vous-mêmes, utilisez soit votre mémoire, soit KeePass, un gestionnaire de mot de passe assez laid mais open source et gratuit qui ne surfe pas sur vos insécurités et vos pires craintes sur Internet en faisant du business [prononcez bu-zi-néss pour faire genre] dessus. Téléchargez KeePass.

4. Les alternatives à Google Chrome et autres Microsoft Edge : Tor Project, DuckDuck Go, Firefox.

Si personnellement j’utilise Chrome et Edge pour les plugins et également pour les puissants lecteurs PDF qu’ils sont, j’ai aussi toujours sous la main un navigateur qui gardera mes données en sécurité (et non en transit vers d’éventuels publicitaires). J’utilise fréquemment DuckDuckGo sur mon mobile, qui simplifie la confidentialité comme ils disent, en effaçant mes données à chaque fermeture de navigateur et en évitant les traqueurs (et autres cookies envahissants). DuckDuck Go est également une application web sur l’ordinateur (et donc le mobile) et est aussi un plugin additionnel sur Chrome. Il est gratuit. Et d’ailleurs DuckDuck Go, comme Google Chrome, a l’avantage d’être un moteur de recherche (oui je n’inclus pas Bing dans la catégorie des moteurs de recherche… ^^‘). DuckDuck Go a un modèle économique non open source mais basé sur l’affichage de publicité et d’affiliation.

Néanmoins, le plus puissant et le plus monstrueux et tentaculaire des navigateurs n’est autre que Firefox. Il contient plus de plugins encore que Google Chrome, et est très connu pour sa fiabilité. Un peu moins solide que Chrome cependant dans la fluidité, je trouve. Contrairement à Chrome ou Edge, Firefox bloque les cookies tiers de pistage (par défaut), bloque les traqueurs des réseaux sociaux (si on valide), propose un cryptage et un mot de passe de sécurité principal. Firefox a été créé en 2002, il est le plus téléchargé (par rapport à ses concurrents Edge/ Internet Explorer et Safari). Firefox est gratuit et fonctionne sur des dons, et donc ne propose pas de vendre vos informations personnelles pour de l’argent.

Une autre alternative, moins bien connue, est Tor Project. Ce dernier isole chaque site internet sur lequel vous naviguez pour éviter TOUS les traqueurs et pisteurs, éviter les publicités intempestives, et nettoie automatiquement votre historique. Si vous ne souhaitez pas être surveillé.e c’est définitivement Tor qu’il faut essayer même s’il a du mal et connaît de grosses lenteurs quelques fois sur certains sites gourmands. Car en effet, la spécificité de Tor c’est que le navigateur fonctionne comme un portail de passage de sécurité, envoyant vos données de trafic à un logiciel de cryptage (3 encryptages). Le réseau Tor n’est constitué que de bénévoles/volontaires. Je conseille de l’utiliser pour des petites recherches mais pas pour des sites comme les réseaux sociaux ou les sites de streaming.
– Télécharger DuckDuckGo, Mozilla Firefox et Tor Project.

5. L’alternative à Readwise, Pinterest, Evernote ou Pocket : Zotero

Vous lisez beaucoup, comme moi, de livres, de pdf, d’ebooks, et de contenus web comme les blogs…? Alors vous aimez sûrement, comme moi, garder une trace des articles intéressants sur Internet, les marque-pages de vos lectures, les citations importantes via Pinterest, Pocket ou Readwise. Sauf que que font ces applications de vos données ? Pourrez-vous les récupérer si le développeur décide de fermer boutique ?? Non. Pour éviter la panne sèche, et éviter des logiciels qui ne fonctionnent que via des serveurs lointains et inaccessibles (et polluant), utilisez plutôt Zotero. Ce logiciel open source peut faire peur a priori mais c’est un assistant personnel de recherche qui via un plugin dans votre navigateur web enregistre tous vos marque-pages (url, métadonnées enrichies, pdf, articles complets, prise en charge des images, des vidéos, des captures d’écran du site web lu, prise en charge du surlignage de pdf, des annotations, etc.). Utilisé en partie par des chercheurs et chercheuses dans le monde, comme moi pour ma thèse, il est utilisable sans connexion via un client indépendant du web, via son plugin, et via une application mobile (imparfaite). De nombreux tutos sont disponibles. Les données sont exportables en fichiers-listes-bibliographies-métadonnées (fichiers .json, .txt, .html ou .docx). Télécharger Zotero, c’est gratuit et confidentiel.

6. L’alternative à CCleaner, Glary Utilities, CleanMyMac X, etc. : BleachBit

On a souvent besoin de nettoyer en profondeur son ordinateur comme on nettoie sa maison, eh bien vous trouverez une alternative à cCleaner, que j’ai beaucoup utilisé, chez un open source du nom barbare de BleachBit. Contrairement à ces concurrents aux offres commerciales et peu abordables, il est gratuit Télécharger BleachBit et puis c’est tout.

7. L’alternative à Google Document / Google Sheets : Framapad

Au travail, nous sommes souvent des équipes à développer des projets complexes qui nécessitent une étroite collaboration. Ce travail collaboratif est souvent renvoyé à l’usage d’application mobile et web comme Slack, Trello ou Google Document avec la fonction fichier partagé. Néanmoins, tous traquent vos données et il est préférable, si vous manipulez des données confidentielles, d’utiliser des logiciels moins bavards… évidemment, l’open source ne dissuade pas les pirates informatiques ! Mais je vous propose d’utiliser Framapad, un outil de collaboration en ligne, ne nécessitant (comme Google) aucune installation de la part de vous, ou de vos collaborateurs-trices. Framapad est maintenu par une association avec une charte éthique par Framasoft, une société de logiciels libres développés par des volontaires et gratuits dont le projet principal est de dégooglisé la planète, rien que cela ! Télécharger Framapad.

8. Du même développeur (Framasoft) :

De plus, vous trouverez chez Framasoft de quoi collaborer intensivement et extensivement : Framagenda, Framatube (alternative de Youtube), Framadate ou faire des sondages et proposer des rendez-vous, Framaforms pour faire des formulaires sans Google et Framaboard pour la gestion de projet sous forme de Kan Ban Boards comme Trello. En 2022, certains services de Framasoft n’existeront plus, mais vous pourrez récupérer vos données et Framasoft propose des alternatives éthiques choisies par ses soins. Mise à jour ici.

9. L’alternative aux logiciels de mind-mapping payants : Freemind

Pas grand chose à dire sur ce petit logiciel puissant (je lui préfère tout de même Xmind), mais si vous voulez garder l’esprit tranquille et léger, Freemind est fait pour vous. Ce logiciel vous permet de créer des cartes mentales. Télécharger Freemind.

Exemple de carte mentale avec ce billet de blog !

10. L’alternative à Whatsapp et Messenger : Element.io

Aujourd’hui malheureusement Whatsapp et Messenger sont développés par Facebook. Malgré l’encryptation de vos données pour qu’elles ne soient lisibles que par vous et vos interlocuteurs, dès que vous discutez d’un sujet donné, ce dernier se retrouve dans vos encarts publicitaires sur Facebook et Instagram… pas très correct tout ça. Pour éviter cela, et éviter les risques de fuites et de bogues dus à la confidentialité brisée, comme il y en a déjà eu récemment, choisissez un logiciel open source tel qu’element.io. J’aimerais beaucoup passer par cette appli et arrêter les autres, mais j’ai encore du mal à passer le cap pour convaincre mes ami.es et ma famille de changer. Ma meilleure alternative en ce moment : les SMS et MMS ! Télécharger Element. Sinon vous pouvez essayer Signal.

11. L’alternative à Teams, Skype, Zoom et Google Hangout (ène goutte comme dirait l’autre) : Jitsi, Discord, kMeet.

Grande utilisatrice Skype, j’ai découvert Teams et Zoom par la force des choses, le déclin de l’humanité : … le COVID… Loin de haïr Zoom pour sa souplesse et son agilité contrairement à la lourdeur de Teams, l’application a pourtant un gros problème de confidentialité pointé du doigt par des développeurs indépendants. Ne parlons pas des applicatios de visio Facebook et Google. Voici trois alternatives gratuites et open source :

  • Jitsi, a l’avantage d’être ultra léger, et de proposer un protocole SIP avec des communications chiffrées, et une compatibilité avec les anciennes messageries (dont AIM et Facebook) et ça c’est cool. Le logiciel est moche mais il est libre.
  • kMeet : mon expérience personnelle est mauvaise avec kMeet qui a fait planter plusieurs fois ma tablette (via Safari, préférez Chrome), mais kMeet a l’avantage de créer des réunions aussi rapidement que l’éclair, sans limite de temps et d’utilisateurs, sans créer de comptes, bref kMeet c’est suisse et c’est cool. kMeet propose des services additionnels payants (du cloud et une suite logicielle).
  • Discord est la meilleure alternative selon moi. Ce client forum/messagerie a explosé pendant le confinement tellement l’usage en a été décuplé. Il faut dire qu’il en a dans le ventre! L’avantage est que Discord est disponible sur mobile, sur l’ordinateur et sur le web sans téléchargement ! Il propose des services de messageries, partages de fichiers, conversations audio, salon audio, visioconférence, réunions, salons de réunions, etc. A la base utilisé par des gamers, Discord est gratuit et développé sous licence propriétaire et non open source mais les développeurs ont beaucoup de poids. Le logiciel fonctionne par serveurs, ce qui peut poser problème mais il supporte le Markdown, les commandes par scripts dits “robots”, etc. Le logiciel n’est pas crypté et il peut y avoir des risques de piratage. Méfiance donc tout de même même si cela reste une alternative aussi aux fameux « groupes Facebook ».

12. L’alternative au Google Market Place : F-Droid.

Cela fait longtemps que je le connais car je tâte de l’Android depuis quelque chose comme 2008… F-Droid propose depuis 2010 un magasin d’applications Android sans inscription par Google. Il suggère des mises à jour et des applications libres et open-source Télécharger F-Droid.

13. L’alternative à Roam Research, Evernote, Notion ou Trello : Obsidian

Bien que non open source, gratuit mais avec des services payants, Obsidian est un éditeur de Markdown qui se veut être un assistant personnel de connaissances et un système de connaissances intégrées pour la prise de notes augmentées. Le logiciel est ergonomique, versatile, léger, gratuit, souple, avec la possibilité d’intégrer ses propres commandes scripts et codes et de nombreux plugins de la communauté. Les fichiers Markdown .md produits par le logiciel sont accessibles dans votre disque dur local, déjà prêts et exportés. Je m’en sers pour m’occuper de mes tâches professionnelles et personnelles Télécharger Obsidian. Lire mon article ici.

Sinon en open source et gratuit vous avez une alternative séduisante : Joplin.

14. Les alternatives à Google Map : OpenStreetMap

  • OpenStreetMap est bien connu, le site a la capacité de proposer de nombreuses couches de cartes proposées par des contributeurs du monde entier très réactifs, et pas de la Google Street Car. Géoportail (site de l’IGN) a intégré OpenStreetMap, c’est dire si le logiciel est puissant et précis, me signale Arnaud, mon compagnon géographe de formation. Mais peu nombreux et nombreuses sont celles et ceux qui ignorent que OpenStreetMap peut être utilisé pour la navigation courante comme un GPS banal. Disponible sur Android, iOS et navigateur web. OpenStreetMap est considéré comme le Wikipédia de la cartographie. D’autres alternatives sont disponibles ici.
  • ViaMichelin, GPS Gratuit et Maps: comme Waze a été racheté par google, j’ai cherché une alternative supplémentaire et mon compagnon utilise souvent Via Michelin. Comme son nom l’indique elle est développée sur mobile et navigateur web par Michelin et vous ne ferez pas honte à vos ancêtres qui lisaient des cartes en papier (j’en fait partie…).

15. L’alternative à Google Keep, Trello, Todoist, Any.Do et autres logiciels “pense-bête” et prise de notes : …

Il y en a beaucoup qui peuvent remplacer Microsoft Todo (ex Wunderlist) ou Google Keep. Je conseille nettement plus Microsoft To Do qui a l’avantage d’être intégré dans un système de logiciels. Même si, ce qu’on aime c’est la synchronisation uniforme et simultanée entre nos applications web, ordinateur et mobile, il faut remettre en question le modèle économique de Google brassant une fortune avec nos données confidentielles. Parce que marquer dans votre liste de courses que vous devez acheter des préservatifs et des couches pour bébé n’a pas besoin d’être rendu publique à travers des publicités intempestives dans votre navigateur, vous pouvez choisir trois alternatives ci-dessous :

  • Obsidian. Je n’en reparle pas, lire plus haut.
  • marknotes : je cite Framalibre “marknotes  est un logiciel pour centraliser en un seul endroit et dans un format simple et ouvert des notes en conservant la maîtrise totale des données. Les notes, écritent en markdown, sont ainsi présentes sous la forme d’un site web HMTL5 et peuvent être exporté dans différents formats (.docx, .epub, .odt, .pdf, .txt, …)”.
  • OmniNotes, gratuit sans pub et open source.
  • OpenTasks, Tasks et Notally.
  • Sinon SuperProductivity ; Markor ; ToDoList ; Tasks (pour le smartphone, la plus jolie) ; le plus moche mais fiable Todo.txt ; Wekan, le kan ban board open source.
  • Ou alors le bon vieux post-it !

J’espère que cet article vous aura été utile.
Vous souhaitant une bonne découverte du monde libre, gratuit ou open source !

Le prochain article parlera des alternatives à Netflix et à Amazon !

Signé Tassa (dans les myriades !)

Mise à jour : Pour les calendriers comme on m’a demandé il existe Thunderbird Calendrier et sur Android Proton Calendar ou Simple Calendar.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Un commentaire sur “15 applications alternatives pour un usage slow et écologique du téléphone et de l’ordinateur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s