Le voyage de Thomas Platter (1595-1599) Le siècle des Platter II [essai]

Résumé : On n’a pas oublié l’extraordinaire réussite sociale et intellectuelle de Thomas Platter (dit le Vieux, 1499-1582), mendiant et berger des montagnes suisses devenu imprimeur et professeur, notable de la ville de Bâle, non plus que celle de son fils Felix (1536-1614), étudiant à Montpellier, grand médecin et collectionneur. Emmanuel Le Roy Ladurie a conté leurs aventures et leurs pérégrinations dans Le Mendiant et le Professeur. À son tour, le même Felix offre un demi-siècle plus tard à son jeune frère Thomas (1574-1628) de semblables études à Montpellier et un voyage d’initiation dans le sud et l’ouest de la France, le nord de l’Espagne (ainsi que les Pays-Bas et l’Angleterre), comme lui-même l’avait fait et raconté au temps du roi Henri II. (Source : https://lejardindeslettres.fr/product/show/le-voyage-de-thomas-platter-1595-1599-le-siecle-des-plater-tome-ii/25713584)

Lecture en cours.

Le siècle des Platter

🌿 Réflexions :

Dans ce livre vous pourrez découvrir :

🌿 Thomas Platter le jeune, médecin naturaliste et intellectuel de son temps.

🌿 qu’il fallait le diplôme du baccalauréat pour devenir médecin en 1595-1596 après une « disputation », une soutenance avec un sujet de thèse à défendre devant un jury chaud de chez chaud.

🌿 qu’à l’époque lorsque Thomas Platter junior décide de visiter plusieurs villes à cheval, il fallait traverser des villes défigurées par la guerre (guerres de religion), pillées, fantomatiques…

🌿 qu’en tant que protestant, Thomas Platter II se demandait si les « saints papistes » avaient réellement un rôle dans les miracles et les guérisons. Il s’intéresse alors aux reliques. Les reliques avaient un lien puissant avec la médecine puisqu’on pensait souvent que leur présence dans un endroit avait un pouvoir guérisseur.

🌿 que les botanistes allaient « botaniser » ici et là et s’envoyaient des lettres et des échantillons par courrier.

🌿 1596 c’est delà l’époque de la petite ère glaciaire. Il fait froid. Quand il pleut, ça pleut. Quand il fait froid, ça caille sec.

🌿 Les villes qu’il visite ont toute une particularité. A Montagnac on fabrique des châteaux. Narbonne est surnommée trivialement le cloaque de France à cause des inondations. A Sigean dans le Languedoc il y avait 100 maisons et 500 habitants.

🌿 Les forêts n’étaient pas véritablement infestées de brigands mais Thomas Platter traversant une forêt catalane se plaira à le raconter pour agrémenter son récit d’explorateur à dos de mule.

🌿 Choqué par le pouvoir de répréhension des autorités locales (potences, censures…), Platter II écrit des diatribes contre l’Inquisition catholique.

Bref, il y a 3 tomes à cette série. Lisez-les !
Par Rut Keiser et Emmanuel Le Roy Ladurie

Signé Tassa

Un commentaire sur “Le voyage de Thomas Platter (1595-1599) Le siècle des Platter II [essai]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s