Le grand marché de Reynald Abad [essai]

Cette semaine 🌱📚 j’ai repris le travail officiellement à domicile après trois mois d’arrêt, même si de mon matelas (avec ma double fracture tibia péroné) j’ai pas mal avancé sur des dizaines de projets.

Le grand marché de Reynald Abad

La reprise fut un peu stressante mais réjouissante avec une communication sur le manioc à l’université d’Oxford et la confirmation que je serai également à Genève (par écrans interposés) pour un super colloque La Nature. Deux articles à rédiger/corriger pour des revues me tiennent bien occupée…

J’ai commencé à relire les premières pages de « Le Grand Marché » de Reynald Abad avec la ferme intention de tout lire pour nourrir ma recherche doctorale… c’est tout de même plus de 1000 pages de thèse à lire sur l’approvisionnement alimentaire de Paris sous l’Ancien Régime.

Dedans, on y apprend 1 milliard de choses :

🌿 Les embarcations appelées sapinières étaient des bateaux à usage unique qui traversaient une seule fois les fleuves et canaux pour apporter des marchandises.

🌿 Les fleuves et rivières étaient de véritables artères vivantes, plus encombrés parfois que les routes. On y trouvait la grande majorité des métiers ayant besoin d’eau (lavandières, Tanneurs, maraîchers, pêcheurs, etc.), et on y trouvait des centaines et des centaines de bateaux petits, grands, suivant une réglementation stricte.

🌿 L’activité fluviale avait lieu au plus fort du printemps et de l’été mais jamais en hiver. Sous l’Ancien Régime, la petite ère glaciaire freinait le fret fluvial puisque la glace paralysait toute la France pendant des mois.

🌿 Colbert et bien d’autres ont clairement permis à Paris de devenir le centre de la France par les voies fluviales, marines (Le Havre, Rouen, Nantes..) et terrestres en concentrant tous les financements sur la tenue de routes carrossables et accessibles rapidement vers Paris.

🌿 On passait de Nantes, par la Loire, à Orléans jusqu’au Canal d’Orléans qui remontait jusqu’à Paris. Orléans était donc l’entrepôt des marchandises à destination des Parisiens et Parisiennes.

Prochaine lecture : on ira dans les montagnes chercher des plantes à l’époque moderne ! Je vous tiens au jus.

Et puis bon j’ai ajouté le joli badge de @fukanokano à côté parce qu’il est trop beau !!! 👏🏻🌱

Signé Tassa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s