J’ai lu La dislocation de Louise Browaeys

Une jeune femme sort de l’hôpital, dépossédée de son identité et de son passé…

Le roman de @louisebrowaeys se revendique fable écoféministe et j’ai mis quelques temps avant de pouvoir écrire quelques lignes à son sujet. C’est le genre de roman pour lequel les mots ne suffisent pas pour décrire ce qu’on a ressenti pendant la lecture. C’est plutôt une affaire de sentiments. Comme 2022 arrive et que les enjeux environnementaux, sociaux et climatiques réémergent subitement après la crise du COVID19, quelques passages du roman de Louise Browaeys me reviennent également.

Lire la suite « J’ai lu La dislocation de Louise Browaeys »

J’ai lu Trains étroitement surveillés de Bohumil Hrabal

Résumé du site éditeur Folio :

Une petite gare de Bohême pendant la guerre. Un stagiaire tente de s’ouvrir les veines par chagrin d’amour. L’adjoint du chef de gare profite d’une garde de nuit pour couvrir de tampons les fesses d’une jolie télégraphiste. Mais il y a aussi l’héroïsme, le sacrifice, la résistance. Dans un pays qui a donné tant de richesses à la littérature mondiale, Hrabal est un des plus grands.

Lire la suite « J’ai lu Trains étroitement surveillés de Bohumil Hrabal »

J’ai lu « Le sortilège de Stellata » de Daniela Raimondi (chez Slatkine & Cie)

« Le sortilège de Stellata »

Avis :

Voici le premier livre que je termine depuis longtemps et cela faisait un bail que je n’avais pas trouvé un roman aussi intéressant. Daniela Raimondi raconte l’histoire romancée d’une famille italienne, créant des personnages hauts en couleurs reliés par la magie du destin prophétique et par quelques cartes tirées des années auparavant par l’âme gitane de la famille Casadio. C’est cette âme gitane qui rend si particulière cette grande famille aux nombreux descendants, et dont vous trouverez l’arbre généalogique dans l’ouvrage (ce qui, je trouve, est franchement bienvenu).

Lire la suite « J’ai lu « Le sortilège de Stellata » de Daniela Raimondi (chez Slatkine & Cie) »